Comment les banques vont financer le social...

Publié le par CC

Ou pas.

Le président nous a dit l'autre soir que 1,4 milliard de bénéfice résulterait de l'argent prêté aux banques.

Attention à la fumée, ça fait tousser...

Sauf que cet argent provient lui aussi d'un emprunt et qu'il faudra le rembourser. Certes à un taux moindre que celui du prêt aux banques.

Ensuite, il ne faut pas oublier que dans ce plan de sauvetage des banques, il y a le rachat de Dexia, pour un milliard d'Euros.

Par un tour de passe-passe, Notre Nicolas sort de son chapeau, tel un Madoff glorieux, le chiffre mirobolant de 1,4 milliard d'euro.

En fait, selon les prévisions les plus optimistes, si on arrive à en tirer entre 320 millions et 900 millions, ce sera déjà pas mal.

Pour sa défense, Notre Très Grand Homme aurait déclaré : "C'est Xavier Darcos qui a fait le calcul. De tête."

En tout cas, même si on en tire 1,4 milliard, ça fera toujours un peu juste pour compenser la perte des 28 milliards que risque de coûter vraiment la suppression de la taxe professionnelle.


CC

Commenter cet article

popette 09/02/2009 11:52

ah ouf je suis rassurée , y a Darcos le grand mathématicien dans les parages !

CC 08/02/2009 20:43

Bonsoir,@Fil: tu es doublement qualifié pour en parler... :)@cigalette : j'ai même pas regardé, en fait...J'ai juste lu plein de comptes-rendus...Je ne peux plus le regarder sans faire de l'urticaire...CC

cigalette 08/02/2009 17:55

BonsoirFallait faire comme moi ne pas regarder jusqu'au bout (article sur mon blog)*Qui l'écoute encore ?Cordialement

Fil 08/02/2009 10:10

Tu as entièrement raison. C'est complètement fumeux le raisonnement de Nico 1er.Il convient de savoir que l'argent n'est pas donné ou prété aux banques, mais qu'il s'agit d'une garantie de l'état, remunérée trés cher il est vrai, pour le cas où il y aurait des défaillances dans les engagements réciproques des banques. Or il n'est pas prouvé du tout que les grandes banques en auront besoin et donc, ces 1,4 milliards d'euros correspondant à une mise à disposition totale de la garantie.En plus, c'est à opposer au montant du déficit qui, lui devrait approcher les 80 milliards d'euros.Donc, un grand rideau de fumée avec une force de conviction impressionnante dans le mensonge, tout ça devant des "journalistes" complaisants et incompétents sur le plan économique.Un grand cadeau fait aux entreprises qui ne délocaliseront pas moins avec l'argent des collectivités locales qui seront obligées pour vivre d'augmenter drastiquement les impots locaux.En plus, si c'est Darcos qui a fait les calculs, au vu de son aisance sur la règle de 3, il y a de quoi s'inquiéter.