Chiffres

Publié le par CC

7,8 milliards d'Euro débloqués par l'Etat pour le secteur automobile. Donc, non seulement, ces grosses entreprises n'auront plus à payer la taxe professionnelle (-28 milliards d'Euros dans les caisses françaises, notamment les communes, les communautés de communes, les départements et les régions...) mais en plus, en prime, pour le fun, hop, on leur file 7,8 milliards d'Euros.

En gros, elles ont gagné au loto et en plus, on leur offre le logement, le chauffage, la table et la blanchisserie...

Pour faire quoi ? Pour aller au travail en voiture ? ou pour permettre aux actionnaires de s'en acheter une plus grosse...?

C'est ce que se demande sans doute les 61% de Français défavorables à l'action du président...

CC



Commenter cet article

Etiam Rides 12/02/2009 12:47

Ce qui est fascinant, c'est que NS n'ait pas envisagé de remplacer la TP par des impôts écologiques.C'est fou ce que ça a été utile le Grenelle de l'environnement...

BA 09/02/2009 21:29

Sondage IPSOS, à paraître jeudi 12 février 2009 dans Le Point.61 % d'opinions défavorables : Sarkozy bat ses records d'impopularité.Une atmosphère de fin de règne.Et ce n'est pas la situation des courtisans qui va remonter le moral à la cour de Louis XVI.André Santini, Bernard Laporte, bientôt jugés par la Justice française.Quant à Bernard Kouchner ...
En avril 2004, Daniel Cohn-Bendit et son ami Bernard Kouchner avaient écrit un livre ensemble. Leur livre s’appelait « Quand tu seras président », édition Robert Laffont. Dimanche 8 février 2009, Daniel Cohn-Bendit parle de l’affaire Kouchner : Bernard Kouchner "a foiré" et "il doit s'expliquer" sur ses activités de consultant en Afrique, a déclaré dimanche 8 février Daniel Cohn-Bendit (Verts), estimant que le ministre des Affaires Etrangères avait agi "aux frontières de la morale". "Ce n'est pas le problème légal ou illégal, je crois que dans le discours de Bernard, entre son honnêteté, les causes qu'il a défendues et cette pratique économique personnelle, il y a une contradiction", a déclaré le co-président du groupe Vert au Parlement européen. "Les sommes en jeu sont quand même phénoménales : 2 millions d’euros, 3 millions d’euros, pourquoi ? Comment ? ". Bernard Kouchner a "foiré". Ses activités en Afrique étaient "aux frontières de la morale" et "je crois qu'il doit s'expliquer". Daniel Cohn-Bendit a aussi jugé sévèrement l'entrée de l'ex-socialiste Bernard Kouchner dans le gouvernement Fillon, affirmant que "si vous passez chez Sarkozy, vous êtes contaminés par Sarkozy". Il a également considéré que la nomination de Christine Ockrent, l'épouse de Bernard Kouchner, comme numéro deux de Radio France internationale (RFI), avait "quelque chose de foireux". Avec Nicolas Sarkozy, "c'est un peu : « le monde nous appartient, on fait ce qu'on veut ». Je crois que Bernard est un peu dans cet entonnoir".

peuples 09/02/2009 21:18

ben oui il ne manque plus que la crémière