Guadeloupe, ce qu'il faut savoir...

Publié le par CC

Il faut savoir que la Guadeloupe -et la Martinique, les deux îles sont jumelles, pour les problèmes- sont des îles sur lesquelles l'industrie principale est celle de la banane. Les habitants de ces îles sont découpés en trois :

- Les expatriés ou non fonctionnaires, qui bénéficient d'un salaire supérieur à celui de la métropole, parce que la vie est chère. C'est la prime à la vie chère qui existe aussi à Paris et dans quelques villes où la vie est plus chère qu'ailleurs.

- Les salariés, qui travaillent en grande parties dans l'industrie de la banane. Des salaires très bas, le SMIC, pas de prime à la vie chère. Ils sont une majorité.

- Les békés, qui sont les tenants de l'industrie de la banane. Ils sont les descendants des premiers colons français sur l'île, ils vivent en clan, ne se marient qu'entre eux et ont véritablement la main mise sur toutes les ressources de l'archipel.

Les salariés protestent en ce moment pour une augmentation de leur pouvoir d'achat, ce qui semble bien légitime, puisqu'on reconnaît, pour les fonctionnaires que la vie est chère, pendant que les békés s'en mettent plein les poches impunément depuis des siècles.

Bref, ce sont les salariés, les classes dites "moyennes" qui trinquent.

Vous le sentez bien, le deux poids, deux mesures, là ? (j'espère que vous avez cliqué et que vous avez pris le temps de regarder le reportage, si le sujet vous intéresse...? Allez, je vous remets le lien : Là, voilà ! Prenez le temps, c'est intéressant.)

Sachant cela, voilà l'ami Frédéric Lefebvre ! ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu...

L'homme à la chevelure magnifique a déclaré : "Il ne peut pas y avoir deux lois de la République, et donc il faut travailler à cet équilibre. J'imagine que c'est ce que va faire Yves Jégo avec le gouvernement"

Et ce soir, nous apprenons de la bouche de Fillon que l'augmentation de 200 € dont on parlait, ne serait pas mise en place.

Pas deux lois ? Qu'est-ce qu'il a voulu dire, Lefebvre ?

Alors, on me dira que si le gouvernement avait augmenté lessalariés des îles de 200€, il aurait sans doute fallu le faire aussi en métropole, parce que les salariés français, si prompt à manifester, ces ringards, auraient à leur tour réclamé leur dû...

Mais les fonctionnaires qui n'ont pas de primes à la vie chère ne protestent pas parce que leur collègues d'outre-mer en bénéficient...

On peut comprendre que la situation est différente.

Etrange...

Je n'ai pas de réponse.

Mais je crains un soulèvement massif et un gros syndrôme grec...

Les Martiniquais et les Guadeloupéens semblent très déterminés.

Et cela pourrait bien traverser les océans...

CC

Commenter cet article

Didier LEVY 23/02/2009 15:48

ALLEZ LES BLEUS ! Et s'il y avait un moyen simple de s'en sortir ? Ceci est le message LE PLUS IMPORTANT que vous allez lire depuis le début de la crise en Guadeloupe ! c'est LA SOLUTION, je vous demande d'y consacrer les 3 minutes nécessaires... Entrepreneur, ton entreprise va mourir, si tu est un couard ! Comment, vous étes plus de 10000 patrons, commerçants, artisans dont la vie est menacée par une poignée de fous aux visées destructrices, et vous NE FAITES RIEN pour vous défendre ? Sur beaucoup de posts (commentaires postés sur Internet), j'ai lu : "On voudrait bien manifester contre le LKP, mais comment faire, comment nous organiser ? Et encore : manifestons contre la prise en otage de la Guadeloupe, marche Samedi à Bergevin ! Puis, se rendant compte de la difficulté - pas d'essence, éloignement, risques de débordements - enfin des tas de bonnes raisons, l'opération est annulée. Il y a toujours des tas de bonnes raisons pour remettre au lendemain ! ============= Alors voilà ce qu'il faut faire : Vous qui recevez ce message, téléphonez à 3 ou 4 personnes proches de chez vous, et dont vous savez qu'elles sont contre le bloquage du pays : patrons, mais aussi employés, conjoints, fonctionnaires, valides et invalides, boiteux et unijambistes, enfin TOUS CEUX QUI SONT MOTIVES !. Passez les prendre en voiture (pas avec le 4x4 BMW, avec la Clio de madame !) et rendez-vous devant la boulangerie du coin ou le parking de la superette ou du supermarché local. Munissez-vous chacun d'un morceau d'étoffe bleue dans la poche.../... Lire l'article complet sur le Blog : http://surfer.over-blog.fr

pat 13/02/2009 23:22

Un peu sommaire ta description de la situation sociale en Gwada . Sais tu que les agents territoriaux aussi touche les 40% de majo de salaire , et ce ne sont pas des expat . Essai de mieux te documenter . Tout le monde il n'est pas noir ou blanc

phiga 12/02/2009 14:35

Il faut aider et soutenir les travailleurs de guadeloupe et de la martinique, leur combat et le notre contre l'exploitation je fais parti d'un collectif de syndicaliste qui prone la jonction des luttes nous avons un site internet ou est notre appel:www.appelmilitant.org    nous lancons aussi un appel pour des manifestations de soutien aux travailleurs guadeloupeen et martiniquais
Solidarité avec les grévistes de la Guadeloupe et de la Martinique
Leur combat est aussi le nôtre : tous ensemble contre l’exploitation !
Rassemblement le samedi 14 février à 15H Place de la République à Lille
alors si vous etes sur lille venez nombreux ou organiser des rassemblements dans votre ville
 

DDS 12/02/2009 14:14

Les Guadeloupéens, Martiniquais nous montrent le Chemin........Vous avez tous les éléments entre les mains pour que votre mouvement aboutisse ......Vous êtes arrivés au bout du bout d'un système inique.....Faites le tomber par terre....!!!N'empruntez pas la voie de la question raciale comme j'ai cru l'entendre....Etendez votre mouvement à tous les départements d'OM......De la périphérie au centre....Faite que tous les DOM en métropole appuient votre mouvement en métropole et ils sont nombreux.... La république vous appartient....Ellle appartient à tous les français........Montrez nous le chemin nous qui n'osons plus  

Alain Renaldini 12/02/2009 11:01

J'ai également écrit un article sur les tensions en Guadeloupe Martinique et maintenant Guyane..
“trickle down effect” antillais… Une illusion…
C'est sur le blog de l'île de Ré.

Une inquiétude : à mon sens, les tensions sociales pourraient dégénérer en tensions raciales...

A suivre de près..