Sur la route des vacances...

Publié le par CC

Un caillou gris au bord d'une route sale.
Comme un caillou qui roule de ci, de là...
Sans plus d'attache.
Comme un caillou, comme une route blanche et sèche,
Avec sa poussière et ses odeurs de gasoil
Avec ses mirages auxquels les enfants croient encore, réclamant la mer qui n'arrivent pas...
Comme le gris de l'autoroute et le ciel bleu pale
L'hydrocarbure mêlé aux cris des cigales,
Ces autoroutes qui se ressemblent toutes...
La vitesse, le café aseptisé vendu au prix du plus grand champagne,
L'impersonnel, le froid des clims qui font paraître la canicule si lourde,
L'autoradio braillant ses nouvelles tristes, des guerres ailleurs...
Le bitume.
Le blues des autoroutes, la poésie des départs, la litanies des quais de gare,
Au milieu des VRP, des routiers, des habitués, de ceux qui connaissent la France et ses relais autoroutiers, qui ne voient plus que ce gris là, ce même talus, toujours le même, qu'on soit à St Paul de Vence ou à Baume-les-Dames, toujours le même triste garde-fou...
Bonnes vacances, touristes pressés...
CC

Publié dans Menu Best-of...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article