Vanités...

Publié le par CC

 CHAPITRE IV
Mais de quoi, Charles Marie l’organisateur du colloque du chapitre II pouvait-il bien se venger ?
Ce personnage n’avait rien de très sympathique : c’était un universitaire ambitieux comme il y en a tant. Il organisait sans cesse des journées d’études, aux frais de l’université, et auxquelles personne n’allait, hormis les quelques malheureux étudiants dont il dirigeait les travaux. Il adorait d’ailleurs les étudiantes de maîtrise. Il leur faisait croire à des publications, à des colloques et à des communications. Elles rêvaient et le prix du rêve était naturellement quelques nuits en compagnie de l’arriviste.
Mais pourquoi la vengeance ? Pour une insignifiante querelle de spécialiste ? Le jeune prétentieux n’était guère spécialiste qu’en plagiat et en organisation de pause café de colloque. Rien à voir avec le vieux qui lui était réellement une « pointure »… Non, la cause de cette vieille rancune, c’était une mauvaise note que le misanthrope intraitable avait donnée au jeune loup lors d’un oral d’agrégation.
Les vaniteux sont rancuniers : voilà des années que cet incident avait fait échouer Charles à ce concours. Depuis évidemment, il l’avait obtenu. Cependant il avait beaucoup ri lors de ce colloque. Et pour cet être vulgaire rien ne valait une bonne réjouissance…
CC
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article