Manif...

Publié le par CC

Y'avait du monde et du soleil. Il y avait un vrai ras-le-bol.

Pas tellement de slogan précis. Ou plutôt, trop de slogans.

Le problème n'est pas là.

Ce n'est pas la revendication précise qui comptait aujoud'hui. Il y a trop à dire pour une manif. Ca ne se résume pas en quelques slogan. Dagrouik, Juan et les autres...y consacrent des blogs entiers, des articles longs et fouillés, avec des chiffres, des statistiques, des arguments forts à l'appui...

Non, ce n'était pas pour expliquer ce qui ne va pas qu'on était dans la rue aujourd'hui. C'était pour exprimer un mécontentement général.

Pour dire que dans l'hôpital, ça ne va pas...


Pour dire que dans l'éducation, ça ne va pas et qu'on a peur pour l'avenir de nos enfants :



Pour dire que le gouvernement fait une politique qui profite aux riches...


























Pour dire les inquiétudes des chômeurs ou des travailleurs en sursis, pour dire la précarisation des retraités, pour dire la peur de voir disparaître l'industrie qui donne du travail...






















Pour dire l'écoeurement sans fin devant ce président bling-bling qui ne respecte rien, qui se fait payer des vacances luxueuses par on ne sait qui là où il fait beau et chaud...


Et de le dire, ça fait du bien.

A condition d'être entendu...

CC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BA 21/03/2009 15:00

Samedi 21 mars, dans le journal Marianne, page 29 : un tableau concernant le scandale de l’année 2008, le bouclier fiscal.
 
Dans ce tableau, nous pouvons lire que l’Etat a distribué à certains contribuables français la somme de 458 139 154 euros.
 
Question : à qui l’Etat a-t-il distribué ces 458 139 154 euros ?
 
Réponse : l’Etat a distribué ces 458 139 154 euros aux Français les plus riches.
 
L’Etat a distribué 307 129 984 euros aux Français ayant un patrimoine supérieur à 15 581 000 euros. Ces millionnaires sont très peu nombreux. Ils ne sont que 834. Mais l’Etat a donné en moyenne 368 261 euros à chacun de ces millionnaires, c’est-à-dire l’équivalent de ce que gagne un smicard pendant toute sa vie.
 
Sarkozy et son gouvernement expliquent que c’est pour empêcher les riches de fuir à l’étranger : chaque année, les riches qui fuient à l’étranger font perdre 17,6 millions d’euros à l’Etat.
 
Le président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale, le socialiste Didier Migaud, leur répond :
 
« Le Conseil des Prélèvements Obligatoires (CPO) a évalué à 17,6 millions d’euros la perte de produit d'impôt sur la fortune (ISF) liée aux départs de contribuables, alors que le bouclier fiscal, censé éviter des exils fiscaux, coûte 458 millions d’euros. Où est l'efficacité ? »
 
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/03/18/didier-migaud-834-contribuables-ont-recu-un-cheque-moyen-de-368-000-euros_1169360_823448.html
 
Conclusion : le bouclier fiscal est scandaleux. Et en plus, il est inefficace.

CC 21/03/2009 13:59

@Marc, on vous paye cher pour faire la pédagogie gouvernementale sur les blogs ?

marc d'Héré 21/03/2009 11:00

Des mesures économiques, fiscales, sociales ont été prises par le gouvernement. Compte tenu des délais démocratiques et administratifs les mesures sociales et fiscales n'entreront en vigueur qu'en avril mai, les mesures pour l'emploi (relance de l'investissement) ne commenceront à faire effet qu'à la même date. Il faudra alors, par exemple début juin faire, avec les syndicats l'évaluation des premiers résultats et prévoir alors les corrections ou les compléments nécessaires. Par ailleurs, il faut continuer à faire pression sur les entreprises, et les aider ponctuellement si nécessaire, pour qu'elles limitent les suppressions d'emploi et qu'elles négocient sur les salaires et une autre répartition des profits. C'est me semble-t-il l'orientation du gouvernement et elle est juste.

mom 20/03/2009 21:29

espérons que nous soyons entendu!!bon we

Aude Nectar 20/03/2009 17:45

Je suis sure qu'il a pris son pied en plus !